Cartographie des enfants en institution au Maroc

Les enfants (de 0 à 18 ans) constituent 34% du total de la population marocaine, soit 5,5 millions de filles et 5,7 millions de garçons1 . Le Maroc qui a été parmi les premiers pays à ratifier la convention internationale des droits de l’enfant, a fait des avancées indéniables dans l’accomplissement des droits des enfants : l’universalisation de l’accès au primaire, l’amélioration de la couverture sanitaire notamment dans le domaine de la santé maternelle et infantile, l’augmentation de la détection de cas de protection ou encore la réduction de la pauvreté sous toutes ses formes.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la convention internationale des droits de l’enfant (CDE), chaque enfant a le droit d’être protégé contre la violence, l’abus, la négligence et l’exploitation. Plus particulièrement pour les enfants qui sont temporairement ou définitivement privés de leur milieu familial, ou qui dans leurs propres intérêts ne peuvent être laissés dans ce milieu, la CDE stipule que ces enfants ont droit à une protection et une aide spéciale de l’État. Cette protection de remplacement peut notamment avoir la forme du placement dans une famille, de la «Kafala» de droit islamique, de l’adoption ou, en cas de nécessité, du placement dans un établissement pour enfants approprié.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email