Accompagnement digital
Prolongation

La violence et l’agressivité envers les femmes et les filles restent encore, pour une grande partie de la société marocaine, des traits liés à la masculinité. Des normes sociales néfastes confèrent aux hommes une autorité sur le comportement des femmes, propagent des concepts pernicieux sur la masculinité et rigidifient les rôles dévolus aux hommes et aux femmes à différents niveaux de la société (espaces privés, publics, professionnels). Ainsi, plus de 2 femmes sur 3 a subi un acte de violence durant les 12 derniers mois, dont 70,7% de jeunes filles âgées entre 15 et 19 ans sont le plus exposées à la violence.

Le Maroc a réalisé des avancées importantes sur le plan juridique qui l’ont rendu l’un des pays les plus avancés de la région en matière de lois des droits des femmes. La Convention sur l’Élimination de toutes les formes de Discrimination à l’égard des Femmes (CEDEF/CEDAW) a été ratifiée en 1993. Plusieurs avancées ont été enregistrées, dont notamment l’adoption du code de la famille en 2004, les amendements du Code pénal et du Code de la procédure pénale. Par ailleurs l’article 19 de la Constitution de 2011 consacré à l’égalité et la parité entre les femmes et les hommes a introduit de nouveaux mécanismes permettant de promouvoir les droits des femmes

Malgré ces efforts, le cadre juridique contient plusieurs insuffisances en termes de protection des droits des femmes et la promotion d’une vraie égalité entre les hommes et les femmes sur tous les aspects (personnels, professionnels, éducation…). Les inégalités basées sur le genre restent toutefois très importantes, ce qui a positionné le Maroc au 144éme rang sur 156 pays selon L’indice mondial de l’écart entre les sexes.

Le projet « Baraka : Chabab contre les violences » est un projet financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par Oxfam au Maroc, la Fédération des Ligues des Droits des Femmes Marrakech – Safi et l’association Gorara pour les Arts et les Cultures pour une durée de 27 mois, et qui est implémenté dans la région Marrakech-Safi. Le projet a pour objectifs :

  • Renforcer les associations de la région pour qu’elles puissent disposer des compétences nécessaires pour défendre de manière pertinente et innovante les droits des femmes victimes de violences et les représenter ;
  • Sensibiliser les jeunes, femmes et hommes, des communautés de la zone d’intervention sur des thématiques liées à l’égalité des genres et la lutte contre les VFF ;
  •  Soutenir les capacités de plaidoyer des organisations de la société civile (OSCs) ;

Les réseaux sociaux sont devenus des outils indispensables pour toute structure afin d’élargir la portée des messages diffusés et toucher une audience vaste et jeune, la Fédération des Ligues des Droits de Femmes région Marrakech Safi lance donc ces termes de références afin de renforcer ses actions de sensibilisation sur le digital.

Objectif de la consultation

L’objectif est de réaliser un accompagnement dans le digital en produisant du contenu pour les réseaux sociaux de la FLDF MS (Facebook et Instagram). Il est question de promouvoir les activités de la FLDF MS dans le cadre du projet “Baraka : Chabab contre les violences”, sensibiliser les abonnés des pages de manière innovante sur le sujet des violences faites aux femmes.

Télécharger les fichiers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email