Assistance technique

Conformément au Dahir Chérifien numéro 1-58-376, du 3 Joumada premier 1378 (15 novembre 1958), règlementant le droit d’association tel qu’il a été modifié et complété, l’Association Marocaine de Planification Familiale (AMPF) a été constituée en 1971 et a été reconnue d’utilité publique, par le décret numéro 72-477 du 8 juin 1972.

Conformément au Décret numéro 2-04-969, du 28 kaada 1425 (10 janvier 2005), pris pour l’application du dahir N° 1-58-376 du 3 joumada I 1378 (15 novembre 1958) règlementant le droit d’association.

L’AMPF est membre à part entière de la Fédération Internationale de la Planification Familiale (IPPF). Depuis sa création L’AMPF est un acteur d’influence en ce qui concerne les questions de santé et de droits sexuels et reproductifs applicables au contexte national. Elle fonde son travail sur une assise statutaire conforme à la législation nationale et aux procédures fixées par l’IPPF.

La vision de l’AMPF est celle d’un Maroc où toutes les femmes, tous les hommes et tous les jeunes ont accès à l’éducation, aux informations et aux services en Santé Sexuelle et Reproductive /SSR dont ils ont besoin, et que la santé en général et la santé reproductive en particulier font partie des droits fondamentaux assurés.

Le plan stratégique 2016-2022 de l’AMPF est en cohérence avec le cadre stratégique de l’IPPF, et couvre quatre résultats transformateurs élaborés sur la base de l’analyse de la situation du contexte international et national, l’identification des besoins des différentes cibles :

Résultat 1 : le Gouvernement respecte, protège et met en œuvre un arsenal juridique et des stratégies en faveur des Droits à la Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR) et l’égalité de genre ;

Résultat 2 :  140 000 individus : hommes, femmes et jeunes jouissent du libre choix d’exercer leurs droits à la SSR ;

Résultat 3 : 280 000 services en SSR de qualité, intégrés et diversifiés, dispensés et facilement accessibles ;

Résultat 4 : Association leader en DSSR, performante, crédible et redevable.

La mise en œuvre de cette stratégie suppose un développement et renforcement des entités de gouvernance qui ont toujours constitué une priorité de l’AMPF.

Dans cette perspective et dans le cadre de la dynamique initiée en 2019 par le Conseil de gouvernance de l’IPPF visant à réformer la structure de gouvernance et le système d’allocation des ressources de l’IPPF, sous le slogan « L’IPPF change par choix pour le choix », l’AMPF entant qu’association membre de l’IPPF, entreprend un processus de réforme de la gouvernance avec le soutien de l’Initiative mondiale de l’IPPF.

Durant l’année 2021, la première phase du renforcement de la gouvernance de l’AMPF s’est déroulée selon plusieurs étapes à savoir :

  1. Recrutement d’un bureau d’étude doté de tous les documents de gouvernance de l’AMPF (statuts, règlement intérieur et autres). Le bureau d’étude s’est chargé d’établir un diagnostic organisationnel approfondi de la gouvernance de l’AMPF  aux niveaux national et régional comportant les éléments suivants : Analyse des différents rôles et responsabilités y compris les canaux de communication, entre la gouvernance et la direction ainsi qu’entre les instances de gouvernance, sans omettre les rôles , les relations officielles et formelles au sein de l’AMPF, y compris les pratiques informelles ayant un impact majeur sur la dynamique de sa gouvernance ;
  2. Organisation des réunions de discussions, d’orientations et de prise de décisions, entre les membres du comité de l’AMPF chargés de ce dossier, les consultants du bureau d’études, la Directrice du Bureau Régional du Monde Arabe, et les deux coordinateurs représentant de l’IPPF ;
  3. Elaboration du rapport final par le bureau d’étude, y compris les propositions, les recommandations et le plan d’action relatifs aux changements à opérer dans le processus de gouvernance de l’AMPF ;
  4. Elaboration du rapport synthétique de la première phase de l’AMPF demandé par l’IPPF ;
  5. Organisation d’une assemblée générale extraordinaire de l’AMPF pour valider les décisions prises lors de la première phase de l’initiative, en relation avec les changements à apporter au processus de gouvernance de l’AMPF.

Faisant suite à cette première phase, l’AMPF va procéder à la réalisation de la deuxième phase, qui sera focalisée sur l’organisation des ateliers de travail.

Les objectifs des ateliers sont principalement :

  • Réviser les documents statutaires de l’AMPF (statuts, règlement intérieur, guide du membre volontaire et tous autres documents de référence) et leur actualisation sur la base des amendements décidés lors de la première phase ;
  • Mener une réflexion sur le processus de mise en œuvre des dits changements et élaborer un plan d’action pour la mise en œuvre.

C’est dans ce cadre que l’AMPF lance un appel à recrutement d’un consultant (e) pour apporter un appui technique et accompagnement l’équipe de l’Association Marocaine de Planification Familiale (AMPF), pour réaliser la deuxième phase de l’initiative de renforcement de sa gouvernance.

Télécharger les fichiers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email