Mission de renforcement des capacités de 40 communes

Les collectivités territoriales sont des acteurs de premier rang pour mener à bien des politiques publiques de proximité qui satisfassent les besoins publics à l’échelon local.

C’est dans ce cadre que les nouvelles lois organiques relatives aux collectivités territoriales sont venues insuffler une nouvelle vision territoriale au Maroc basée sur la régionalisation avancée s’accentuant sur le transfert des compétences, le renforcement des ressources financières et la limitation du contrôle administratif afin d’atteindre un développement régional inclusif et durable et en vue de contribuer à la modernisation des structures de l’État et d’accroitre son efficience et son efficacité pour les services rendus aux citoyennes et citoyens.

Pour amorcer ce processus et l’orienter vers des résultats afin de maitriser la dépense publique locale, et s’inscrire dans une démarche de performance, l’instauration de nouvelles mesures sont nécessaires pour s’assurer de l’efficacité et de l’efficience de l’action publique locale, répondant du même coup aux impératifs de la nouvelle gestion publique.

Cependant ces instruments sont encore mal compris et acceptés, tant leur application exige une profonde transformation administrative touchant le comportement de tous les acteurs impliqués, d’où le défi permanent lancé aux acteurs de la gestion publique en général et locale particulièrement.

Le projet de Développement Socio-économique Inclusif de la Région Béni Mellal Khénifra BMK-ISED (2020-2025), financé par l’USAID et mis en œuvre par un consortium dirigé par FHI360, apporte son soutien au Maroc pour pouvoir réaliser ses priorités de développement nationales et locales fondées sur une plus grande inclusion et participation active des femmes, des jeunes, des personnes handicapées et des communautés rurales afin de promouvoir une croissance économique accélérée et plus équitable.

Dans cette optique, Le projet BMK-ISED apporte son soutien aux collectivités territoriales de la région BMK pour inciter à une profonde transformation administrative. A cet élan, une démarche d’appui technique visant l’amélioration de la qualité de la planification et l’exécution budgétaire et le contrôle interne a été conçu à la base d’un processus axé sur la demande et la Co-création. Pour mettre en œuvre cette démarche, BMK-ISED a adopté la méthodologie d’évaluation de la performance de la gestion des finances publiques (PEFA) pour évaluer la capacité des communes cibles en gestion des finances publiques (GFP). Cette action a permis d’identifier les barrières et les faiblesses et les portes d’entrée pour développer la performance des aspects précités.  Le rapport d’évaluation a mis en évidence des besoins considérables en matière de formation et d’activités de renforcement des capacités dans les domaines de la planification budgétaire, la publication des informations financières, le contrôle et le l’audit financiers, la budgétisation sensible au genre, la gestion des projets publics, la gestion des actifs, la fiscalité locale et la gestion des ressources humaines.  En conséquence, BMK-ISED prévoit la conception la mise en place d’un programme de renforcement des capacités en matière de PEFA (Dépenses publiques et responsabilité financière) destiné à 40 communes, en commençant par des sessions de formation sur la planification et l’exécution du budget et le contrôle interne.

Dans cette optique, BMK-ISED a jugé nécessaire de faire appel aux services de prestations d’un e/des expert e s disposant de l’expérience requise, pour renforcer les capacités de 40 communes de la région Béni Mellal Khénifra.

Télécharger les fichiers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email