Mise en place d’un dispositif de mise à l’emploi rapide et la duplication de la COIP

Dans le cadre du projet « NAJAH II : Projet de Formation et d’Insertion Professionnelle des jeunes à grand impact au Maroc », porté par la Fondation Apprentis d’Auteuils en partenariat avec l’Heure Joyeuse sur la ville de Casablanca, plusieurs programmes de l’Heure Joyeuse sont mobilisés dont la COIP : Cellule d’Orientation et d’Insertion Professionnelle du pôle employabilité ; Project Lab et Project Up du pôle entrepreneuriat et cela au niveau du territoire de la Préfecture d’Arrondissements Ain Sebaa Hay Mohammadi.

Afin d’étoffer son offre de service proposée aux jeunes en situation de vulnérabilité issus du territoire, il a été décidé de créer un nouveau dispositif qui intégrerait une composante « métier » dans le but de permettre à ces jeunes de bénéficier de l’apprentissage d’un métier en plus des acquis du programme de renforcement des capacités de la COIP (Soft-skills, français, informatique, techniques de recherche d’emploi, initiation à l’entreprenariat, sensibilisation à l’épargne).

Ce nouveau dispositif sera donc le fruit d’un maillage entre les programmes COIP et Formation Professionnelle. Ce dispositif, inspiré du dispositif SKOLA France lancé par la Fondation Apprentis d’Auteuils, permettra de sourcer, d’orienter, de former en soft skills et dans un métier spécifique puis d’accompagner à l’insertion professionnelle des jeunes âgés de 15 à 30 ans, en situation de NEET, avec peu ou pas de qualifications. Fortes et unies par leurs engagements et leurs objectifs communs en faveur de l’émancipation des jeunes en situation de vulnérabilité, La Fondation Motul Corazon, fondation de l’entreprise Motul et l’association l’Heure Joyeuse se sont donc associées dans le but de concevoir et de lancer ce dispositif, en comptant notamment sur l’expertise technique de la Fondation Apprentis d’Auteuils qui a lancé des dispositifs similaires en France.

Des échanges préliminaires entre l’Heure Joyeuse et Motul Corazon ont abouti au choix de la filière d’entretien automobile comme filière de formation pour ce nouveau dispositif, ce choix a été motivé par l’expertise de Motul qui œuvre dans le domaine et qui dispose d’un réseau solide de partenaires, et également par les résultats de plusieurs nationales études ayant confirmé l’intérêt grandissant et le potentiel des métiers de l’automobile au Maroc.

En amont de la mise en place de ce dispositif, que nous appellerons « Dispositif de mise à l’emploi rapide », une étude du contexte géographique s’est révélée indispensable afin de réussir le lancement dudit dispositif. Nous reviendrons sur les objectifs de de cette étude dans les parties suivantes.

Localisation de la mission

La mission portera essentiellement sur le territoire de la Préfecture d’arrondissements Ain Sebaa Hay Mohammadi, il est utile de rappeler dans ce sens que la partie COIP ; Cellule d’Orientation et
d’Insertion Professionnelle
de ce dispositif sera mise en place au niveau du siège de l’association à Belvédère et que la partie Formation Professionnelle sera mise en place au sein d’une entreprise qui sera sélectionnée à la suite de cette mission.

Ceci n’exclut pas le fait que le consultant pourrait être amené à opérer des déplacements dans d’autres territoires voire d’autres villes pour mener des benchmarks sur des dispositifs similaires.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email