Lancement du nouveau portail national « Open Data »

Le secteur public (administrations, établissements/entreprises publics, collectivités territoriales, etc.) produit une grande quantité d’informations qui sont potentiellement réutilisables (données ouvertes ou « Open data ») par les usagers. Ces informations, multiples et variées, couvrent aussi bien les domaines à caractère politique, économique, sociale, démographique, météorologique ou touristique susceptibles de contribuer à l’amélioration des services rendus aux usagers et au développement de l’économie numérique en créant de nouveaux services innovants.

En effet, ces données constituent un patrimoine immatériel qui peut être mis en valeur pour les différents utilisateurs :

  • Les chercheurs qui peuvent y trouver matière à nourrir leurs travaux et expériences ;
  • Les développeurs qui peuvent créer des services innovants utilisant ces données ;
  • Les citoyens et journalistes qui y trouvent des informations brutes ;
  • Les entreprises qui peuvent fournir une valeur ajoutée à ces données, et ainsi créer de l’emploi et de la richesse.

L’Open Data consiste à exposer, en accès libre et gratuit, des données produites par les organismes et institutions concernés au niveau du portail national des données ouvertes et/ou les portails de ces organismes et institutions en utilisant des formats ouverts, standards et documentés pour faciliter l’exploitation et la réutilisation de ces données.

L’objectif principal de l’ouverture des données consiste à :

  • Renforcer la transparence et l’ouverture au niveau de l’Administration (administrations, établissements et entreprises publics, collectivités territoriales, etc.) ;
  • Faciliter l’accès aux données publiques par les citoyens, les entreprises, etc. ;
  • Proposer de nouvelles ressources pour l’innovation économique et sociale et créer de la valeur économique pour les entreprises.

Le Maroc s’est inscrit, lors des dernières années, dans le mouvement Open Data, et a fourni des efforts pour garantir l’émergence d’un écosystème digital, particulièrement celui lié à l’Open Data, et assurer son développement en vue de faire bénéficier à la fois l’administration, l’entreprise et le citoyen des retombées positives y afférentes.

Ainsi, et dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’actions issu de l’étude ODRA (Open Data Readiness Assessment) sur le développement de l’Open Data au Maroc, qui recommande l’adoption d’une plateforme nationale commune de données ouvertes tout en laissant la possibilité aux organismes et institutions qui le souhaitent de mettre en place leur propre portail, l’Agence de Développement du Digital (ADD) a lancé une nouvelle version du portail national des données ouvertes www.data.gov.ma, et ce, en vue de maximiser l’impact de l’ouverture et le partage des données publiques à l’échelle nationale et de promouvoir la transparence de l’Administration vis-à-vis des usagers (citoyens et entreprises).

Cette initiative s’inscrit également dans le cadre de l’exécution des engagements du Maroc en matière de Gouvernement Ouvert, notamment l’engagement relatif au renforcement de la publication et la réutilisation des données ouvertes, dont la mise en œuvre est coordonnée par l’ADD.

Les données collectées et publiées au niveau du portail proviennent principalement des administrations, établissements et entreprises publics, et collectivités territoriales :

  • Données issues d’enquêtes / collectes ;
  • Statistiques et indicateurs publics ;
  • Données de localisation des infrastructures gérées par ces organismes et institutions ;
  • Données composant les référentiels maintenus par ces organismes et institutions.

Le portail www.data.gov.ma, qui a été initialement lancé en 2011 par le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Numérique, est actuellement géré par l’Agence de Développement du Digital.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email