Etude de diagnostic

Appel à Consultation :  « Etude de diagnostic des profils socioéconomiques/pénaux et des conditions de détention des femmes détenues »

 Dans le cadre du projet « Agir pour un accès égalitaire aux droits et pour l’amélioration des conditions de détention » mené par l’observatoire marocain des prisons et cofinancé par l’union européenne. 

 Projet mis en œuvre par l’Observatoire Marocain des Prisons 03/2021 – 02/2024

Cadre général :

L’Observatoire Marocain des Prisons (OMP) est une organisation non-gouvernementale indépendante créée en 1999, par des militants des droits humains pour protéger et promouvoir les droits des détenu(e)s. Il joue le rôle d’observatoire des conditions pénitentiaires au Maroc, de cellule d’assistante légale aux détenu(e)s et de traitement des doléances, de centre de recherche, d’information, de formation et de plaidoyer pour une prison plus humaine et pour l’amélioration du cadre législatif conformément aux standards internationaux en la matière.

Avec l’appui de l’union européenne, l’OMP a décidé de joindre ces efforts et expertises afin de développer et mettre en œuvre une Etude de diagnostic des profils socioéconomiques/pénaux et des conditions de détention des femmes détenues dans la cadre du projet « Agir pour un accès égalitaire aux droits et pour l’amélioration des conditions de détention » qui  vise à contribuer à la promotion-protection des droits des détenu-e-s, à l’accès égalitaire aux droits et à l’amélioration des conditions de détention et de réinsertion au Maroc.

Dans ce cadre, l’OMP contractualise une expertise chargée de la rédaction d’un document de diagnostique pour informer/sensibiliser sur les conditions de détention des femmes au Maroc et contribuer à réduire les inégalités hommes-femmes ».

Objectifs de la mission :

Cet appel à consultation a pour objectifs :

  • Produire des informations détaillées et accessibles aux différentes parties prenantes afin de sensibiliser sur les discriminations spécifiques à l’égard des femmes en détention pour Contribuer à leur réduction.
  • Analyser et récoltées les données sur les profils sociaux économiques et pénaux et sur les conditions de détention d’un échantillon »25% de la population carcérale féminine, ainsi qu’auprès des responsables et fonctionnaires de la DGAPR.
  • Formuler des recommandations pour la promotion- protection des droits des femmes détenues.
  • Formuler des recommandations sur le traitement différencié des femmes détenues au Maroc.

Télécharger les fichiers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email