Evitons une décennie perdue

La COVID-19 est la pire crise que les enfants aient connue au cours de nos 75 ans d’existence. Près de deux ans après le début de la pandémie, les effets généralisés de la COVID-19 continuent de s’aggraver, augmentant la pauvreté et ancrant les inégalités.

Si certains pays se relèvent et reconstruisent une « nouvelle normalité », pour beaucoup, en revanche, la COVID-19 constitue toujours une catastrophe. Le monde a riposté de manière très inégale et inadaptée et se trouve désormais à la croisée des chemins.

Les mesures que nous prenons aujourd’hui détermineront le bien-être et les droits des enfants pendant de nombreuses années. Le déploiement inéquitable des vaccins contre la COVID-19 met des populations entières en danger, tandis que l’apparition de nouveaux variants continue de menacer la santé des enfants et de leur communauté.

L’augmentation de la pauvreté a annulé les progrès accomplis en faveur des droits de l’enfant et des objectifs de développement durable. L’alimentation des enfants se détériore et les familles luttent pour se procurer suffisamment de nourriture et d’eau salubre.

 

Télécharger les fichiers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email