Formateur/formatrice

Appel à recrutement d’un(e)formateur/formatrice pour renforcer les capacités des OSC et coopératives en montage et gestion des projets de réinsertion sociale en faveur de détenus et ex-détenus

TERMES DE REFERENCE

Dans le cadre de son projet « HOPE – Humanisation Orientation Protection Emploi », AIDECA est à la recherche d’un(e)consultante(e) pour l’animation de deux (02) jours de formation en montage et gestion de projets de réinsertion socio-économique en faveur de personnes détenues au profit de 20 représentants de coopératives et 10 éducateurs d’OSC dans la région de Beni Mellal – Khénifra.

Ces 30 acteurs réaliseront un parcours de renforcement de capacités en participant à deux journées de formation, articulées autour de 2 modules de base. Ces différents modules permettront de renforcer leurs compétences opérationnelles en montage et gestion d’un projet de réinsertion au profit d’ex-détenus ainsi que les outiller en matière de suivi et  mentoring de ces derniers en prenant aussi en compte la spécificité psycho-sociale des sortants de prisons. En outre, cette formation sera préalable au lancement de l’appel à proposition restreint en faveur des coopératives sociales actives dans la région de Beni Mellal – Khénifra pour la mise en œuvre de projets de réinsertion des personnes détenues à travers des stages professionnelles. A cet effet, il s’avère important de fournir une méthodologie basée sur des exercices pratiques et bien adaptée audit appel à propositions.

Les thématiques principales traitées dans la formation porteront sur :

  • La réinsertion sociale des ex-détenus, entre obstacles et opportunités : les processus de désocialisation et précarité liés à l’emprisonnement ; les stéréotypes envers les détenus et comment les surmonter pour instaurer une relation horizontale ; l’importance de reconduire le détenu ou ex-détenu à une dimension sociale à travers le travail ; la valorisation des capacités et compétences du détenu ; la gestion du temps et des ressources humaines et financières dédiées au détenu ; la communication efficace en cas de conflit ; exemples de success stories de réinsertion tirées des expériences marocaines ou étrangères, afin de motiver les participants ;
  • Elaboration et gestion d’un projet de réinsertion socio-économique au profit d’ex-détenus via des stages formatifs : la formulation des objectifs à atteindre, des résultats et la définition des activités ; les moyens d’action et leur budgétisation ; la définition des tâches à atteindre par le stagiaire et d’un plan de travail individuel ; la gestion des ressources économiques, de la documentation et de la comptabilité ; méthodologie de présentation des propositions de projets sur la base de l’appel à proposition dans le cadre du projet HOPE ; travail sur des propositions de projets concrètes issues des propositions des participants et exercices de simulation ; les outils de suivi, mentorat et évaluation individuel pour les OSC (par ex. à travers un bilan des compétences des stagiaires et l’individuation des objectifs formatifs individuels) ;

Contexte :

Le projet « HOPE – Humanisation Orientation Protection Emploi » est porté par Progettomondo en partenariat avec l’association AIDECA, la DGAPR, la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus, l’ANAPEC, l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal et avec le soutien financier de l’Union européenne. Il a pour but la mise en place d’une action pilote de recherche-action visant, à travers une concertation pluri-acteurs, la protection des droits fondamentaux des personnes emprisonnées au Maroc ainsi que la promotion des mesures alternatives à l’incarcération et l’accompagnement dans des parcours de réinsertion socio-économique dans la région de Beni Mellal-Khénifra.

Le projet se structure en trois (3) composantes :

  1. I) La promotion de l’application des mesures alternatives à l’incarcération (notamment la libération conditionnelle et liberté surveillée) et de pratiques éducatives réparatrices auprès des autorités publiques et des associations de la société civile ;
  2. II) Le renforcement de l’action socio pédagogique des OSC en milieu carcéral pour une meilleure prise en charge de la vulnérabilité et précarité psychosociale des détenus mineurs;

III)        L’expérimentation locale d’un modèle de réinsertion socio-économique en faveur de détenus adultes en fin de peine ou ayant bénéficié de mesures alternatives à l’incarcération à travers un réseau territorial de coopératives à vocation sociale.

Objectif général de la formation :

Cette formation de 2 jours a pour objectif de former les représentants de coopératives ainsi que les éducateurs des OSC partenaires du projet HOPE dans l’élaboration et la gestion de projets de réinsertion socio-économique au profit des personnes détenues via des stages formatifs, afin d’outiller ces acteurs pour respectivement répondre à l’appel à proposition restreint prévu dans le cadre du projet HOPE et garantir une bonne gestion et suivi des parcours de stage. Concrètement, le projet HOPE vise la construction d’un modèle de réinsertion et accompagnement post-carcéral des personnes détenues où les acteurs de la société civile jouent un rôle clé dans le processus de réhabilitation et resocialisations des sortants des prisons. Dans ce contexte, les coopératives sont appelées à accueillir ces personnes au sein de leurs structures pour le déroulement des stages formatifs alors que les associations sont appelées à accompagner et soutenir les stagiaires via un processus de mentoring.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email