Appel à candidature pour le recrutement des formateurs /trices

Termes de références

Appel à candidature  pour le recrutement des formateurs /trices

Lancé par:

 ALCI dans le cadre du projet : (SME3 SOUTI/LISTEN TO MY VOICE) ” en partenariat avec USAID Programme (ICE)

Présentation de l’Association Mouvement Alternatives Citoyenne-ALCI :

Crée en 2004, Association Mouvement Alternatives Citoyenne – ALCI se définit comme une ONG qui œuvre pour un développement socio-démocratique durable, équitable, ainsi que pour la promotion des droits économiques, sociaux, et civiques. Elle vise à contribuer à la mobilisation du mouvement social pour l’inscrire dans le processus de transformation et d’édification de l’État de droit, de la démocratie et de l’égalité.

ALCI se donne comme objectifs :

  • Approfondir les normes de l’égalité, la citoyenneté et la démocratie dans les champs social, économique et juridique ;
  • Lutter contre la discrimination fondée sur le genre ;
  • Contribuer à un développement socioéconomique participatif et égalitaire ;
  • Mobiliser le mouvement social pour l’inscrire dans la gestion de la chose publique ;
  • Créer des  espaces  de  jeunes  et  favoriser  l’intégration  de  la  jeunesse  dans  le  champ  public  et  la  mobilisation citoyenne.

Contexte de projet :

La constitution du 1er juillet 2011 a imposé des défis importants à toutes les parties prenantes qui portent la responsabilité, directement ou indirectement, de traduire les normes de droits dans les plans directeurs en politiques législatives et publiques capables d’impactés réellement la vie des citoyens et citoyennes , y compris les jeunes, les femmes et les personnes en situation d’ Handicapés).

Sur la base du travail effectué par l’ALCI ces dernières années, en particulier après 2011, les principales conclusions sont les suivantes: Les jeunes, les femmes et les personnes en situation d’ handicapes ont souvent le sentiment qu’ils ne sont pas pris au sérieux par les politiciens et les décideurs aux niveaux régional et local. Ce manque de réactivité et d’écoute des décideurs au niveau politique, économique et social; réduit leur croyance en leur propre capacité à avoir des influences politiques ou civiques est vécue comme un obstacle à un engagement plus poussé dans le domaine politique et social. Les jeunes et les personnes en situation d’ handicapes croient souvent que les politiciens et les décideurs territoriaux ne tentent pas de communiquer et d’interagir avec eux. L’absence de dialogue entre les décideurs et la société civile aux niveaux régional et local, est le signe d’un manque de participation de la société civile et de la population à la conception, au suivi et à l’évaluation des politiques publiques territoriales, renforcé par la domination d’ un climat de méfiance et de reconnaissance non effective des rôles de la société civile et aussi de la capacité des citoyens à contribuer à la conception des politiques territoriales.

Sur la base de ce qui a été avancé parmi les problèmes majeurs identifiés par l’ALCI dans cette proposition, ainsi que des facteurs clés pour libérer l’élan de la participation civique et renforcer le processus de démocratie participative: restaurer la confiance et les liens entre la société civile, les populations, en particulier les jeunes, les femmes et les personnes en situation d’ handicapes, et les décideurs politiques, économiques et sociaux aux niveaux régional et local. Promouvoir et valoriser la participation active et transformatrice des populations marginalisées, en particulier les jeunes, les femmes et les personnes en situation d’handicapes, au processus de démocratie aux niveaux régional et local. Renforcer l’engagement et l’implication active et efficace de la population en particulier des jeunes, des femmes et des personnes en situation d’ handicapes dans l’exercice de leurs droits, en participant aux consultations électorales (2021), afin d’influencer les décisions politiques et d’assurer l’application des lois déjà voté.

Dans ce contexte, l’objectif global de cette proposition est de :

Contribuer à promouvoir l’engagement civique des populations marginalisées, en particulier les jeunes, les femmes et les personnes en situation d’handicapes, dans le processus de démocratie et de participation politique.

Cet objectif global sera atteint grâce à la réalisation de ces sous-objectifs intermédiaires:

  1. Améliorer la compréhension des citoyens, des jeunes, des femmes et des personnes handicapées de leurs rôles, responsabilités et devoirs dans la vie politique, économique et sociale du territoire afin de contribuer au changement.
  2. Renforcer l’engagement et l’implication active et efficace des populations marginalisées en particulier les jeunes, les femmes et les personnes handicapées, dans le processus de prise de décision politique et de développement des politiques publiques.
  3. Développer des canaux et des mécanismes communautaires de dialogue et de consultation favorisant la participation des jeunes, des femmes, des personnes handicapées et de la société civile aux niveaux régional et local
  • Associations Partenaire :

 TAWAZA de Martil  – carrefour de casa Blanca – aspirations de Meknès – TADA de AZILAL

  • Durée du projet :

 30 mois (10 mars 2021/ 09 septembre 2023)

  • Régions cible :

 Fès – Meknès, casa Blanca -Settat, Tanger –Tétouan – Al-Hoceima, Khenifra – béni Mellal

  • Communes couvertes:

Fès – Meknès – Taza – taounat – Séfrou – Tanger – Tétouan – martil -béni Mellal – Khouribga – khenifra – azilal –casa blanca – Settat- Berchid

  • Bénéficiaires directs:
  1. 80 associations
  2. 21000 pionniers des maisons de jeunes, des maisons de femmes et des universités
  3. 50000 via les réseaux sociaux

L’objectif des Ateliers de formation :

L’objectif consiste à renforcer les capacités de 80  leaders communautaires pour une implication effective dans le processus de l’élaboration, suivi et évaluation des politiques publiques territoriales.

Les objectifs spécifiques des ateliers de formation :

Le programme de renforcement des capacités cherche à consolider chez les bénéficiaires les acquis liés à l’éducation civique, à la citoyenneté et aux canaux de participation citoyenne dans l’élaboration et le suivi-évaluation des politiques territoriales, la mobilisation citoyenne en faveur de l’éducation civique.

Le contenu des formations :

Les sujets de formation sont :

  1. Les rôles des autorités locales  et des institutions constitutionnelles ;
  2. Les nouvelles formes et Les mécanismes de participation citoyenne dans les politiques publiques,
  3. Les approches et les méthodes de participation civique et les outils de suivi évaluation de la participation citoyenne au niveau local et régional ;

Approches méthodologiques :

La méthodologique des ateliers de formation reposera sur une pédagogie active et participative visant une alternance entre des apports théoriques et les expériences du terrain , ainsi que le travail en groupe restreints sur des exemples concrètes.

Bénéficiaires :

80 acteurs et actrices des  associations (20) de chaque région ciblent par le projet.

 Durée de prestation :

Deux jours par modules dans les quatre régions (02 JOURS / 03 MODULES / 04 REGIONS)

Profil recherché :

 Le/la consultant/e devra :

  • Justifier d’une formation universitaire en études sciences sociales, droit ou domaines de la gestion des affaires communautaires ;
  • Bonne connaissance du contexte politique, associatif et institutionnel marocain;
  • Avoir de bonnes connaissances en termes de fonctionnement des structures communales
  • Avoir une expérience antérieure dans le domaine d’élaboration et le suivi des politiques publiques communautaires  sur les questions des droits  de la jeunesse , les femmes, les personnes en situation de handicap
  • Avoir une connaissance sur les principes de la démocratie participative et la participation citoyenne et une expérience aux techniques et aux outils de plaidoyer et de l’approche genre
  • Avoir une forte compétence analytique ;
  • Avoir une très bonne capacité linguistique : parfaite maîtrise de la langue arabe et française,
  • Etre capable de respecter les échéanciers.

Tache :

  • Travailler avec le KIT de formation élaboré dans le cadre du projet
  • Animation et encadrement des ateliers de formation suite aux objectifs cités en haut
  • Préparation d’un rapport synthétique en français et en arabe.
  • Dépouillement des fiches d’évaluations (pré post et final).

Livrables :

  • Rapport de formation contenant le déroulement de la formation, les résultats de dépouillement des fiches d’évaluations, les conclusions et les recommandations des ateliers

L’offre doit contenir :

Un dossier technique comportant :

  • Le Curriculum Vitae.
  • Une note méthodologique expliquant comment le soumissionnaire va procéder pour accomplir sa mission.
  • Une offre financière
  • Un chronogramme pour la réalisation de la mission de formation ;

Modalités de soumission :

Les dossiers de candidature doivent être envoyés par Email avec la mention dans l’objet de

«Appel à candidature  pour le recrutement des formateurs /trices / projet : (SME3 SOUTI/LISTEN TO MY VOICE)   au  plus tard le 12 septembre 2021 à 23H59MIN au mail suivant : candidature.alci@gmail.com

 

NB : Seuls les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email