Coachs d’emploi

Contexte

Avec l’accord et la supervision du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (ci-après dénommé « BMZ ») en tant que bailleur de fonds et son intermédiaire sequa gGmbH, les partenaires ont signé un protocole d’accord pour la réalisation de la première phase de leur projet de partenariat « Améliorer l’employabilité des jeunes marocains par l’implication renforcée des acteurs de l’économie dans la formation professionnelle ».

Les partenaires de ce projet sont les Fédérations de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et l’Association fédérale de la formation professionnelle internationale e.V. (Bv-BBI) en Allemagne.

Le projet intitulé « Altazir » (i.e. Synergie en Arabe) s’inspire, avec ses objectifs des thèmes du programme du Plan Marshall pour l’Afrique, du Gouvernement Allemand, qui vise à améliorer les propositions de la formation professionnelle plus orienté vers la pratique. Le BMZ soutient le développement économique dans les pays partenaires de façon durable, dans les domaines de la politique économique, l’encouragement de l’économie du secteur privé, le développement de système financier, ainsi que la formation professionnelle et la politique du marché du travail.

Une meilleure adéquation entre l’offre et la demande du marché du travail, où les besoins de l’économie sont pris en considération et où les établissements de formations sont mieux qualifiés pour proposer une formation professionnelle davantage tournée vers la pratique, a contribué à l’essor économique des entreprises et à une meilleure employabilité de la main d’œuvre.

Le projet « Altazir », financé par l’initiative spéciale « Formation et emploi » du Ministère Allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), vise à améliorer les perspectives d’emploi des employés marocains en renforçant la participation de l’industrie à la formation professionnelle. Ceci doit être réalisé par quatre axes de travail, qui sont – idéalement – effectués parallèlement:

  • Encourager le secteur privé marocain à contribuer à l’identification des besoins en formation,
  • Promouvoir la prise en compte de ces besoins dans les modèles nationaux de formation professionnelle.
  • Introduire des formations conformes aux besoins en coopération avec les entreprises.
  • Assister les diplômés par l’orientation professionnelle dans le processus de postuler à postes vacants. Dès le début, un lien étroit avec les entreprises est favorisé ou le démarrage de l’autosuffisance est soutenu.

L’approche innovante de la qualification professionnelle basée sur des « Qualifications partielles diplômées » aide les personnes aux carrières interrompues à obtenir leur diplôme.

Selon le schéma en annexe (Description en bref), la formation doit se dérouler en qualifications partielles (QP).

En QP1, les connaissances générales de base sans référence spécifique à la matière doivent être transmises. Dans les QP suivants, les connaissances techniques sont ensuite transmises de manière à ce que les participants au cours acquièrent des connaissances et des compétences qui leur permettent directement de s’offrir qualifiés sur le marché du travail et de pouvoir trouver un emploi. Chaque QP est suivi d’un stage d’un mois dans des entreprises spécialisées. Il n’est donc pas obligatoire de parcourir tous les QP. Après chaque QP, un certificat est délivré qui confirme la participation réussie et les compétences et connaissances acquises. Après avoir réussi toutes les QP, un diplôme est décerné.

Tâches, activités et responsabilités d’ un Coach d’emploi

Les tâches, activités et responsabilités sont les suivantes :

Activités principales :

  • Analyser et formuler la demande des jeunes bénéficiaires.
  • Valider les attentes du projet.
  • Mener des missions d’accompagnement pour les jeunes bénéficiaires.
  • Définir des objectifs et des indicateurs de résultats attendus des missions.
  • Mener des entretiens individuels avec les jeunes coachées.
  • Animer des ateliers avec les équipes coachées.
  • Entretenir et développer la relation individuelle avec les parties prenantes.
  • Réflexion et accompagnement des phases pratiques et médiation en cas de problème.

Télécharger les fichiers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email